Nibelungen

nibelungen

Carte de voeux 2017

Les cartes de voeux c’est une parenthèse dans mon workflow quotidien de production de sites internet et autres interfaces métiers. Un moment propice à sortir de nouvelles créations éphémères et en même temps un sujet tel un « serpent de mer ».
Il faut vraiment sortir de sa zone de confort avec un tel exercice maintes fois répétés, expérimentés jusqu’à tarir le puit de l’inspiration, car il ne s’agit que de souhaiter les voeux.
Plus les années passent et les technologies évoluant, les voeux on pris d’autres formes (mails, SMS…) je ne sait plus si l’exercice est encore dans les usages, en tous cas l’époque ou l’on pouvait remplir des cartons à chaussures avec les cartes de voeux papier que l’on recevait en début d’année semble derrière nous. Mais quelques clients veulent tordre le cou à cet technologie oblitérant la tradition et souhaitent communiquer à rebours de celle-ci en imprimant de nouveau pour marquer leurs différences. D’autres communiquants titillent la nostalgie de leur clientèle sénior, encore sensiblent au papier. La carte de voeux papier est aujourd’hui déclinée dans une variante e-mailing qui permet un acheminement plus simple et économique, alors que le papier en faisant l’effort d’y inscrire un message personnalisé, témoignera d’un geste plus emprunt d’affectif, qu’un simple envoi dématérialisé.

Carte de voeux pour un opticien
bruno-curtil

Quelques recherchent pour la Caisse d’Épargne BFC
CEBFC

CEBFC