Hayao Miyazaki

Depuis quelques années je découvre l’œuvre de Miyazaki, c’est comme beaucoup, par son film d’animation « Princesse Mononoké » que je suis entré dans l’univers de ce dessinateur de manga, qui est également réalisateur, et cofondateur du Studio Ghibli. La force de son œuvre c’est qu’elle accessible à tous les âges avec des niveaux de lecture différents.Il traite entre autre de la relation de l’homme avec la nature de l’écologie et de la technologie qui sont des thèmes récurrents dans ses films, il aborde également le thème de la mort dans son oeuvre « Les Contes de Terremer ». Des sujets graves, mais traités sans patos, avec beaucoup de poésie et une vraie réflexion sur des thèmatiques universelles. Une grande partie de la réussite de ces animations ce sont les décors oniriques dans lesquelles évolues ces personnages, Miyazaki n’hésite pas a inventer même parfois de superbe machines volantes, créant ainsi des univers ou viennent ce mélanger le passé et le présent. Il choisi à dessein des enfants au regard utopique en regard des adultes souvent cruels et auxquels ils sont confrontés. Ce schéma est volontairement simpliste chez Myazaki, les adultes avident de pouvoir, de richesse et provoquant guerre et destruction de la nature, ne pourront être sauvé que par des enfants au regard généreux et plein d’espoir.
Miyazaki a une longue série d’animations derrière lui, depuis ses première animations dans les années 60 juqu’a son dernier opus : « Arrietty et le petit monde des Chapardeurs » en 2010. Il nous donne ainsi un demi-siècle d’animation japonaise à découvrir ou redécouvrir avec des thèmatiques qui au regard de l’actualité apparaissent visionnaires et prophétiques.

miyazaki


Un commentaire pour “Hayao Miyazaki”

  1. [...] incontestablement un style qui rappelle l’univers des studio Ghibli et de son fondateur Hayao Myasaki. “Le monde de Milo” est l’adaptation d’un conte chinois, Christophe [...]

Laissez un commentaire