Webdesign avec illustrator

Le logiciel de dessin vectoriel, se positionne aujourd’hui comme la solution pour créer un webdesign de site moderne, alors qu’on nous annonce la disparition de Firework, et que Photoshop tente de s’adapter au nouveau paradigme du web, Illustrator se révèle le plus performant.

Pourtant on en a vu des articles fustigeant les graphistes qui opéraient sur le logiciel vectoriel, arguant qu’on ne pouvait pas faire du « pixel perfect » parce que le logiciel n’utilise pas cette unité comme résolution. Je crois personnellement que le « pixel perfect » est devenu avec le RWD une vue de l’esprit.

Ayant maquetter de nombreux sites sur Photoshop, je le trouve désormais assez inadapté au Responsive Web Design,il est devenu lourd a gérer, pour produire des maquettes dans les différents formats. Le côté labile du web lui a fait perdre son intêret, plus de format fixe, plus de résolution figé, Photoshop fonctionne en pixels alors que le Web fonctionne maintenant en proportions, le logiciel devient un frein a la réalisation de maquettes web.

Les possibiltés de la CSS3 et ces nombreux effets (ombré, arrondi…) rend de fait caduc, les maquettes après validation.

Vers illustrator et au-delà !

A contrario, Illustrator grâce à ces dernières évolutions, s’avère un logiciel plein de ressources :
on peut désormais travailler dans un environnement au pixel près, la fonction d’alignement des pixels dans Illustrator permet de créer et d’exporter, des graphiques.
Le mode de création des documents web permet d’aligner les nouveaux objets en pixel ou non sur la grille. On a également la possibilité de prévisualiser les graphiques vectoriels pour voir comment ils seront rendus. illustrator

Outil indispensable pour le prototypage et wireframing, avec son approche modulaire il est aisé de travailler avec du texte et des symboles. Le mode de mise à l’échelle à 9 découpes est un élément clé pour le prototypage de composants de l’interface utilisateur.

- Le logiciel permet grâce aux plans de travail sur un seul fichier de répondre à différentes résolutions d’écran, on est d’ailleurs pas limité à une résolution spécifique.
- les retours clients nous obligeant à produire de nouvelles itérations, le logiciel s’avère un outil optimisé pour les modifications (gestion global des couleurs, gestion de l’interface en symboles réutilisables…)
- les formes et graphiques vectoriels peuvent être exportées en fichiers JPEG, PNG ouSVG.Format qui tend à se généraliser sur le web, la possibilité est d’ailleurs offerte grâce à ce format de produire des icônes web.
- l’export CSS est facilité par une gestion des propriétés CSS.

L’utilisation du logiciel vectoriel s’explique aussi par la tendance actuelle du design « le Flat design » dans la conception web est propre et minimaliste, et Illustrator fournit un environnement idéal pour dessiner des formes et avec les couleurs et les polices Web.

Pour résumer, Illustrator offre un flux de travail puissant pour les concepteurs Web.



Laissez un commentaire