Edge où la fin des sites en flash ?

adobe edge

Lors du dernier E-seminaire d’Adobe sur le logiciel Edge, Franck Payen, annonçait la fin du développement flash player sur les mobiles, annonçant de manière déguisée la fin des sites en flash. Deux raisons factuelles à cela, la progression exponentielle des ventes de tablettes dépassant les ordinateurs dit “classiques” dont le protagoniste principale Apple, à refusé de mettre le player flash sur ses machines, suivi en cela par microsoft. La deuxième raison c’est l’apparition des nouvelles pratiques du web, face à la multiplication des devices, une de ces nouvelles régles est le “responsive design”, qui va à l’encontre de l’expérience flash, ce dernier n’étant pas adapté à un webdesign adaptatif, fluide, réactif selon la traduction. Adobe met en avant désormais Flash pour les jeux, grâce à un très bon moteur de rendu, et sur le développement d’application mobile. En ce qui concerne son futur, remplaçant Edge, il est en cours de finalisation chez Adobe, et disponible gratuitement sur le web jusqu’a sa prochaine commercialisation
un exemple d’animation réalisé avec Edge :

iBooks Author

ibooks-author

Il y a quelques jours, Apple à présenté une nouvelle appli, faisant suite à un vieux rêve de Steve Jobs, faire de la tablette iPad le nouveau manuel scolaire, c’est dans cette vision qu’Apple à développer cette nouvelle App, gratuite et disponible uniquement sur mac, un savant mélange de Pages, Keynote et iWeb.
Un outil WYSIWYG permettant d’enrichir sa présentation avec de nombreux éléments interactifs : galeries d’images, vidéo, présentations Keynote, images interactives, objets 3D, éléments HTML et même des jeux de questions/réponses. On peut donc aisément penser que les premiers à s’en emparer ne seront peut-être pas les écoliers mais bel et bien tous ceux habitué à réaliser des powerpoints. Ces présentations pourront être exportées au format iBooks pour iPhone ou iPad.

Madmen

Une fois n’est pas coutume, cette article est consacré à une série télé américaine « MADMEN » qui a comme contexte le monde des agences de publicité dans les années 60. Tous commence par un générique très graphique qui annonce de suite une série qui fait la part belle à une photographie très soignée. Les années 60 y sont restitués autant dans la mode que dans le design. Les réalisateurs ont fait un travail incroyable pour restituer l’ambiance de cette époque joyeuse de la publicité. On est tenté de comparé cette époque et la notre d’un point de vue professionnelle, les choses on bien sûr évolué d’un point de vue technique, sociétal et morale, mais certains fondamentaux restent notamment la vision qui est faite des créatifs, n’a pas évolué.

madmen

Le Inkling de Wacom

inkling-wacom

Pour une fois je commençerais ce billet, en soulignant la difficulté de se procurer le dernier des produits Wacom, en effet j’ai du acheter ce stylo Bluethooth, directement sur la plateforme US d’Amazon, qui ne distribue pas hors continent américain. J’ai donc fait transiter le colis via un service de boite postale aux états-Unis (http://www.myus.com/) puis DHL me l’a expédié en France. Le produit m’a donc coûter un peu plus cher que prévue, mais j’ai pu l’avoir en une semaine et faire quelques tests avec ce nouveau jouet. Mes espoirs sur cette techno était au moins aussi importante que les délais d’attente sur ce produit. Le Inkling est un stylo/stylet qui se comporte comme un stylo classique, au détail près qu’il enregistre numériquement vos esquisses. Sa techno est basé sur un stylo électronique lié par Bluetooth a un capteur qui est aussi un disque dur et qui transcrit les mouvements de cette mine en dessin vectoriel, au moyen d’ultrasons, et les stockent dans sa mémoire interne. Un autre bouton situé sur le capteur permet de rajouter des niveaux de calques que l’on retrouvera bien sûr dans son fichier illustrator et photoshop.
Sur le résultat produit par le Inkling, il ne faut pas s’attendre à la précision d’un tablette wacom, en effet le résultat de votre tracé est légèrement interprété par le capteur et on ne retrouve pas l’exactitude de son dessin, ce qui est franchement le gros point faible d’un outil très prometteur.
Les points positifs : plus de scan à faire de ses dessins et de détourage du tracé, une vectorisation automatique avec le support du format vectoriel et bitmap et donc un vrai gain de temps en terme de production. Un outil qui tien dans un coffret très facile à transporter et qui s’adapte à tous les supports papier.

la mode, la mode, la mode

Un titre en forme de clin d’oeil à l’émission de Paris Première, mais c’est également trois illustrateurs de mode que je présente ici, trois coups de cœur, pour des artistes de talents.
Luis Tinoco

luis-tinoco

Sandra Suy

sandra-suy

Cecilia Carlstedt

cecilia-carlstedt

Toute une “bande dessinée”

Féru de bande dessinée, je vous propose ici mon choix du moment. pour commencer, le complexe du chimpanzé : c’est à la base une trilogie, rassemblé depuis peu dans un seul opus, qui nous propose une aventure-enquête spatiale, mise en image par un grand dessinateur venu du cinéma. Le scénario est d’ailleurs digne d’un bon film de science fiction. Le deuxième est assez singulier “Astérios Polyp” est à la fois une histoire humaine et une brillante construction intellectuelle. Le livre a fait l’événement lors de sa parution aux Etats-Unis. Si vous aimez les série noires, dures, froides, je conseille de lire “parker”. Ce personnage a été créé par le « pape » du polar américain, Don Westlake, alias Richard Stark. C’est Darwyn Cooke qui adapte ici le premier roman de la série dans un style parfait. Et pour terminer Vietnam 1965, d’après une histoire vraie, dessinée par une légende vivante de la bande dessinée. Vietnam. 1965. Village de Dong Xoai. Une unité des forces spéciales américaines, en simple mission d’assistance et d’observation, tombe dans un piège mortel tendu par des combattants Viet Cong.

bande dessinée

Coloriser ses bd avec illustrator et photoshop

Le must du genre, l’ouvrage “Coloriser ses BD avec photoshop et illustrator” de Stéphane Baril et Naits est sorti en version numérique, ce sont 2 opus distincte, si l’une des techniques vous intéressent plus que l’autre, en tous cas vous aurez le droit de télécharger les 2 versions aux formats PDF et Ipad disponibles sur le site des editions Eyrolles.
Deux ouvrages formateurs, qui traitent de cas concret que peuvent rencontrer illustrateurs ou dessinateur de BD.

stephane-baril

Magnitude 9 – Des images pour le japon

Il y a quelques semaines je découvrais en librairie, ce superbe ouvrage “Magnitude 9”, hommage de toute une communauté d’artistes et d’auteurs internationaux au peuple Japonais. J’ai été séduit par ces illustrations autant par leur graphisme, que le message qu’elles véhiculent. Cette lecture m’a également inspiré une petite illustration : à voir par ici

magnitude-9

Flare

Si vous avez besoin d’une petite application pas chère pour vos images mais aux effets bluffants, je viens de découvrir Flare de « ARTIS Software » sur le site http://flareapp.com c’est une application de l’app store, on vous demandera donc un compte app store pour en faire l’acquisition.

flare1

Une application qui conviendra aussi bien aux graphistes qu’aux photographes tant elle est simple d’utilisation. Un outil vraiment très intuitif, voir ludique pour retravailler illustrations, photographies. Elle ne remplace pas photoshop et lightroom pour les photographes mais c’est vraiment un outil complémentaire avec ces nombreux presets enregistrables avec un export facilité vers flickr. Pour voir quelques rendus de cette application c’est par ici

flare

Illustrations pour enfants

Le marché du livre pour enfants est un marché qui se porte bien et permet à de nombreux illustrateurs et illustratrices de s’exprimer et laisser libre cours à leur talent. Toujours curieux de découvrir de nouveaux artistes, je musarde dans les librairies, je note les artistes qui m’intéressent et je vais a leur rencontre via leur site ou leur blog, afin d’en découvrir plus sur eux. C’est vers les illustratrices que mon regard c’est porté ces derniers temps, notamment :
Charlotte Gastaut

charlotte-gastaut

Princesse Camcam

princessecamcam

Bérengère Delaporte

berengere-delaporte