Tablette Wacom – retour d’expérience

tablette-wacom

Un article qui me donne l’occasion de faire un petit retour d’expérience sur les tablettes graphiques de la marque Wacom. Effectivement j’ai toujours travaillé avec des tablettes de la marque Wacom, surement parce que mes amis illustrateurs en disaient le plus grand bien. On est tous formé dès l’école désormais à utiliser un ordinateur et à se familiariser avec cette interface homme machine. Pour certaines utilisations la souris se révèle l’extension de votre main ou de votre cerveau la plus pertinente et la plus rapide, je pense aux applications bureautiques ou au surf sur internet… Mais lorsque vous avez passé quelques années à dessiner avec un stylo à la main, quelque chose vous manque et ne va pas de soi lorsqu’on doit réaliser des illustrations dans un logiciel de dessin.

En fait on se sent un peu gauche et bête d’avoir du mal soudain à faire un cercle à main levé avec un galet dans la main. La faute à la souris, pensée pour d’autres utilisations que le dessin et surement pas aussi agile que la main d’un dessinateur. Il existe aussi un autre handicap à dessiner avec un souris, c’est que lorsque l’on dessine, on regarde l’écran et la main ne suit plus l’oeil dans le même champ visuel. C’est une correction facile à faire lorsque vous utilisez la souris comme simple pointeur, mais c’est plus délicat avec le dessin qui nécessite une relation coordonnée “oeil-cerveau-main” personnellement je n’ai jamais réussi à faire un cercle à main levée avec une souris. C’est pourtant un exercice de base dans les cours de dessin. Voilà pourquoi je pense que la tablette graphique n’est pas nécessaire, mais juste essentielle pour dessiner.

Maintenant quelle tablette choisir ? Je ne reviens pas sur le fait que je pense que Wacom offre les meilleures tablettes du marché, j’en veux pour preuve la dernière tablette cintiq HD touch. Aucune tablette aujourd’hui ne vient s’aligner à ce niveau de performance. Mais avant d’acquérir le must en matière d’outil de dessin, il existe de nombreuses gammes de tablette qui peuvent faire votre bonheur, ou du moins correspondre à un besoin précis en fonction de votre façon de travailler. C’est là un point important la façon de travailler que peux avoir chaque dessinateur ou illustrateur. Si on souhaite garder une certaine méthodologie, il conviendra effectivement de trouver la tablette qui s’inscrit le mieux dans votre travail, tous en vous permettant de progresser. Si vous êtes prêt à vous laisser séduire par d’autre façon de travailler peut-être que des tablettes offrant une nouvelle expérience comme les cintiq HD vous conviendront. Pour faire un état des lieux du marché de la tablette Wacom, j’ai répertorié les tablettes (voir shéma ci-dessus) que j’ai utilisé ces dernières années. Bien sûr les gammes évoluant et progressant vous n’aurez peut-être pas le même ressenti que moi.

Quelle tablette choisir ?

La première tablette (1) est une tablette Bamboo A5, avec laquelle j’ai commencé à dessiner, un engagement à peu de frais avec cette tablette “découverte” pour moi. La première expérience pourra déterminer si la tablette c’est pour vous ou non. Il ne faut pas se décourager au début on est forcément moins à l’aise et le désir de retrouver sa souris peut-être grand. D’autant plus qu’avec le recul cette tablette n’offre pas selon moi la sensibilité attendue en comparaison du stylo à dessin.Le toucher étant un peu dur à mon goût.
La deuxième tablette (2) que j’ai eu est d’ailleurs du même type avec le Touch en plus. Ce Touch ne m’a d’ailleurs pas convaincu.

La tablette (3) une intuos 4, s’est avérée une vraie bonne surprise, cette tablette est d’ailleurs un classique de la marque et le produit phare avant l’arrivée des cintiqs.
Une sensibilité accrue, des performances au rendez-vous, bref du bonheur pour les illustrateurs.

La tablette cintiq 24 HD (4) rentre dans la gamme des produits pointus dirons-nous. Le prix est également pointu il vous en coûtera un billet de 2000 euros pour la première version et un billet de 3500 euros pour la version avec le Touch.
Pour ce prix qu’avons-nous ? Une nouvelle expérience qui vous ravira, si l’objet de la tablette est pour vous de dessiner. La tablette avec ses 30 kg vous permet de la considérer comme une table à dessin sur laquelle vous pourrait d’ailleurs vous étendre, afin de vous noyer dans l’espace de dessin.
La sensibilité de la tablette est exceptionnelle, le fait d’avoir une tablette graphique écran, change tout, vous retrouvez pleinement vos gestes de dessinateurs, le trait se fait précis, le geste est ample et facile. Des modèles plus petits existent avec la cintq 12 et cintiq 21.

Attention, cette tablette ne correspond pas à tous les usages. Je l’utilise comme illustrateur, mais en tant que web designer et intégrateur web, je préfère garder ma tablette intuos 4, car la cintiq 24 HD de part son encombrement et suivant votre station de travail vous donnera un accès au clavier limité.
Les nombreux paramétrages de la cintiq, permettent de programmer des raccourcis clavier bien utiles, un accès au clavier et d’ailleurs possible à l’instar un peu des iPad, directement sur l’écran. Malgré cela je conserve son utilisation à cause de l’ergonomie qu’elle impose à des travaux d’illustration.



Laissez un commentaire