Peinture numérique

11 mars 2012
peinture-numerique

La peinture numérique est arrivée avec l’avènement de l’informatique dans les années 90. Elle reprend les techniques connues du monde de la peinture traditionnelle : aquarelle, acrylique, huille… à l’aide d’outils numériques. Une des grandes techniques des années 80-90 était l’Hyperréalisme, l’aérographe était alors l’outil de prédilection pour cette technique Hyperréaliste, mais aussi Hyper chronophage et hyper délicate à maîtriser. Un seul faux pas et c’était des heures, voir des jours de travail qui s’envolaient en fumée. Aujourd’hui grâce à la peinture numérique, les erreurs sont permises et parfois même intéressantes car elles permettent d’essayer d’autres directions et de pousser son travail, chose impossible avec l’aérographe, (on était déjà bien content de terminer son travail en ayant évité une catastrophe). Une très bonne formation existe pour parfaire sa technique ou débuter en peinture numérique Hyperréaliste, proposée par Eric Tranchefeux, spécialiste dans ce domaine, il dispense ses bons conseils sur un cas concret : le portrait d’une manga. Rien de très ardu dans la technique, mais une patience infinie pour réaliser une peinture hyperréaliste. Pour ma part, même si j’ai passé des heures à l’école à faire de l’hyperréalisme en peinture traditionnelle, cela n’a jamais été ma tasse de thé. Le résultat est certe impressionnant, mais la reproduction mécanique d’une photo ou du réél, ne m’intérresse pas je préfére amener une vision personnelle et un parti pris plus fort dans mon travail. Toutefois le processus qu’utilise Eric Tranchefeux reste valable et fondamental pour n’importe quelle peinture, à chacun ensuite de s’approprier la technique.

    Leave a comment

Previous post Superman
Total: