Expo Pixar au musée Art Ludique

pixar-expo
L’exposition “Pixar, 25 ans d’animation” a ouvert ses portes le 16 novembre au Musée Art ludique à Paris. Fan de la première heure des animations Pixar, je me suis donc rendu au plus vite découvrir l’exposition. Une exposition tous public, qui fait découvrir le véritable travail des artistes qui oeuvrent pour Pixar. Pour ma part, je m’attendais à beaucoup de peintures numériques et bien, j’ai été très surpris de voir une quasi-production de recherches faites avec des moyens on ne peut plus classique : marker, encre, pastel, gouache…
Une palette de recherches d’une extrême richesse tant par les styles différents de leurs auteurs, on n’y voit même des collages, que par les moyens utilisés, sans parler des sculptures magnifiques en résine qui viennent rappeler les personnages peuplant l’univers Pixar.
Un des grands moments de l’expo c’est la salle du Zootrope, un caroussel de personnages qui tournent, expliquant ainsi le principe de l’animation 24 images/seconde.
L’oeil à cette vitesse ne voit plus qu’une image animée. Un vieux principe d’animation inventé au XIXe siècle, mais qui repris en mode Pixar prend un sens tous à fait pédagogique et n’est pas dénoué d’un certain charme. Pour plus de renseignement :Art Ludique

Brush photoshop

brushes-photoshop

Pour un illustrateur, travailler sur photoshop nécessite au préalable de se préparer quelques formes de pinceaux, sous peine de perdre du temps dans la recherche de ses outils et d’être moins efficaces lors de la réalisation de ses illustrations voir de s’égarer dans les méandres des réglages possibles voir infini que propose désormais cet outil. Photoshop à bien amélioré ce processus, permettant d’avoir des outils de plus en plus performant, dont la sensibilité se rapproche des outils traditionnels. Etalon auxquels on se réfère forcément, surtout lorsqu’on a appris à peindre avec des pinceaux, on cherche à reproduire les mêmes effets. Cela est possible dans la mesure on l’on dispose d’une bonne tablette graphique qui pourra restituer la pression, l’opacité, l’inclinaison….

De base donc photoshop offre de nombreuses combinaisons de formes de pinceaux, que l’on peut régler à sa main, on peut également y associer les nombreux brushes que l’on trouve sur le net, sur les sites tels que brusheezy … Ces brushes sont souvent classés par thème et permettent de reproduire tous types d’effets. D’un simple effet tampon pour un objet à un effet plus délicat comme l’aquarelle. Le piège des brushes est leur côté très systèmatique, il est donc conseillé de les reprendre avec la palette formes prédéfinies afin d’avoir un rendu le plus naturel possible.

Une autre possibilité et c’est un peu l’objet de cet article serait de disposer de sa palette d’outil. On viendrait y piocher l’outil souhaité : une brosse, une plume … car finalement un illustrateur aime bien utiliser toujours un peu les mêmes outils. Cela existe sur Painter, une possibilité de composer sa palette d’outils rangés par typologie sans pour autant perdre l’accès aux autres outils disponibles.
Je dis cela car, pour ceux qui ont pu tester l’outil forme sur photoshop pour peut que l’on y insère quelques brushes, on se retrouve très vite envahit par quantité de formes qui polluent la visibilité de la fenêtre. Et même si l’on prend le temps d’exporter sa palette de forme favorite, il n’en reste pas moins que la lisibilité du tout reste approximative, comment discerner les outils d’ébauches, du style : crayon, du fusain, des carrés, des brosses…

palette
Un illustrateur Alex Dukal s’est penché sur cette problèmatique et mis à disposition sur le site http://circografico.com.ar/shop/ le fruit de son travail une extension photoshop proposant une palette d’outil prêt à l’emploi

Il propose une version limitée gratuite et une version non limitée mais payante, on retrouve également sur ce site des brushes gratuits utilisés par l’artiste lui-même, fruit de son expérience et de son travail donc forcément intéressant. Pour ce faire une idée, une vidéo de démo existe sur youtube : www.youtube.com/watch?v=ZQUSuT41aCQ

les SSII deviennent ESN

ESN
Depuis que je suis dans ce métier c’est à dire depuis une quinzaine d’année je connaissais les SSII, pour moi cet acronyme qui sentait bon les années 80 reflétait surtout l’univers de l’ingénierie informatique. Cette activité étant une partie seulement de l’activité technologie numérique alors qu’elle englobe une dimension bien plus large.

Syntec numérique a donc choisi de changer une appellation trop orientée technologies pour une appellation plus moderne, orientée usages et correspondant davantage aux nouveaux business modèles. Les SSII deviennent donc des ESN : Entreprises de services du numérique.

C’est désormais cette appellation qui illustre une nouvelle réalité économique qui designera nos métiers beaucoup moins cloisonné que jadis. Regroupant ainsi sous la même bannière les Sociétés de services en ingénierie informatique mais également les éditeurs de logiciels, les agences web, les sociétés de conseil… illustrant ainsi cette dimension bien plus large du numérique que ne l’était feu les SSII.

Bd génération Myasaki

bd-du-mois

Le point commun de ces deux BD c’est incontestablement un style qui rappelle l’univers des studio Ghibli et de son fondateur Hayao Myasaki.
“Le monde de Milo” est l’adaptation d’un conte chinois, Christophe Ferreira reprend les codes du fantastique si chers à Myasaki, c’est pour moi une des meilleures et des plus fidèle adaptation du style “Ghibli”, dès les premières cases, on plonge dans ce qui pourrait être un film d’animation. Pour ceux qui connaissent bien cet univers, les personnages leur sembleront tout de suite familiers, leurs attitudes, leurs mimics porte la signature de l’école du manga japonais.A noter également le soin apporté à la lumière et aux couleurs.
Le récit se situe dans un petit village de montagne, non loin de là une maison au bord d’un lac. Un enfant y vit seul, attendant le retour des son père qui l’a laissé au bon soin de ces tantes qui vivent au village, l’histoire ne tardera pas à basculer du monde réaliste à celui d’un univers peuplé de créatures fantastiques…

Le Rêve du papillon du même scénariste Richard MARAZANO est un ouvrage plus ancien, qui en est à son troisième tome. Illustré là aussi de manière superbe par une jeune chinoise Luo Yin, très inspirée par l’univers “Lewis Carroll”. On sent chez elle également toute la culture du film d’animation dans les perspectives, et les floues de mouvement, très utilisées en animation.
C’est une conception très intéressante de la BD comme un arrêt sur image de la caméra qui donne cette impression de vie et de mouvement, très proche de la réalité et de l’oeil humain.
Le pitch : une petite fille ce retrouve séparé ces camardes lors d’une sortie en montagne, elle s’endort et à son réveil se retrouve dans une vallée peuplée d’animaux ou règne un hiver éternel.

A noter que ces deux BD sont disponibles pour la somme de 5,99 € en version numérique chez IZNEO

Les métiers du dessin – le lexique

Dans le cadre de ma fonction de DA, je reçois régulièrement de jeunes élèves, passionnés de dessin, mais qui connaissent assez mal les débouchés de cette activité. Pas facile de leur répondre et de les éclairer sur cette question. Depuis l’avènement du numérique les choses ont bien changé, l’explosion de nouveaux métiers, les nouvelles économies du jeux en ligne ont vu émerger de nouvelles activités, même les secteurs plus traditionnel comme la BD ou l’animation ont du évolués. Afin de tenter de répondre à la question voici une liste non exhaustive des quelques métiers que j’ai pu recenser :
(suite…)

Mathieu Lauffray Art-book

mathieu-lauffray
Mathieu Lauffray, nous offre ici le meilleur de son travail réuni au sein d’un ouvrage impressionnant. Ce Art-book répondant au nom d’Axis mundi, retrace la carrière d’un des meilleurs dessinateurs de son temps, à la fois illustrateur, auteur de bandes dessinées, directeur artistique dans l’animation, concept designer. Bref un CV impressionnant pour un artiste qui n’a pas perdu son temps, embauché dès la sortie des Arts Déco, il s’attaquera à tous les styles illustratifs que permet le dessin. Aussi à l’aise avec les outils traditionnels qu’avec les outils numériques, il est selon moi la meilleure synthèse des deux mondes.Et il n’y a qu’à parcourir les premières pages de cet opus pour s’en convaincre, son imaginaire, son sens graphique va bien au de-là de la simple maîtrise des outils, elle est au service de cet esprit aventurier et voyageur qui dessine les univers qui l’ont toujours fasciné.

Un ouvrage pour rendre hommage à notre métier qui sous ces formes les plus diverses : illustrateur publicitaire, concept designer, character designer... reste méconnu du public et dont les dessins pourtant, finissent par donner vie à des oeuvres qui marqueront leur époque. Ce livre permet de se rappeler que derrière les films et les jeux vidéos qui nous ont fait rêvé, il y a un peu du talent de Mathieu Lauffray et de ces camarades illustrateurs.
www.cfsl-ink.com/fr/catalog/Axis-Mundi

sketchtoy.com

sketchtoy.com
Un logiciel de dessin en ligne très sympa, très simple, voir basique. Je le vois comme un outil à croquis rapide, mais quelques options de cette application on line, sont originales, un mode 3d du dessin en cours permet d’envisager des variantes au dessin. L’autre option est le mode vibration qui donne un effet gif animé assez sympa, dommage qu’il n’est pas enregistrable comme tel. Pour sketcher on line http://sketchtoy.com

Pixel Dropr plugin photoshop

pixel-dropr
Un plugin pour photoshop CS5-CS6 qu’on attendait avec impatience, à l’instar de la palette symbole d’illustrator, cette extension permet de de créer ses propres collections de symboles stylés avec les filtres photoshop. Pour un webdesigner c’est une ressource ne manquant pas d’intêret, et peu onéreux en regard des services rendus. Les interfaces des sites web et mobiles étant de plus en plus standardisées, on convoque désormais des icônes et autres “wireframe kit” dans nos webdesign, le plugin vient donc à notre secours grâce au glisser-déposer depuis la fenêtre des symboles vers notre maquette. Il va encore plus loin, puisqu’il est possible avec Pixel Dropr d’exporter ou d’importer des collections créées sous ce que le plugin appellé “refills”. Il est possible également de télécharger gratuitement et d’acheter des sets de refills tout prêts sur le “store“.
Pour découvrir cette extension qui va devenir incontournable http://pixeldropr.com/

Quel jour envoyer mon e-mailing ?

newsletter
Voilà une question qui revient souvent, lorsqu’on gère des campagnes e-mailing et dont la réponse peut aller à l’encontre des idées reçues.
Disons le tout de suite l’idéal est de mener ses propres études grandeur nature afin de définir la période la plus propice à l’ouverture d’un envoi d’e-mail.
Pour ce faire, les outils de routage dispose d’outils d’analyse qu’il est bon de consulter en premier lieu
(suite…)

Les idées reçues sur le web

Un billet que j’avais envie d’écrire depuis longtemps, pour tordre le cou aux idées reçues sur le web, que j’entends toute la journée. Elles sont répétées aux clients avec tant de conviction qu’on finit par penser qu’elles sont vraies, alors que souvent aucune étude sérieuse n’a montré leur bien-fondé.
En voici quelques-unes :
(suite…)